• Chapitre 11 : Colère et tremblements

     

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    Bien que les poignées d'amour semblaient s'incruster dangereusement, j'avais pris goût au petit footing quotidien. En réalité, depuis que ma chère fille avait lancé la mode du sport dans la famille, nous nous y étions tous mis !

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    Tous, sauf ma tendre épouse Cassandra. En effet, depuis quelques jours, pour une raison inconnue elle n'avait pas l'air d'être au meilleur de sa forme.

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    Cela ne l'empêchait cependant d'être comme toujours particulièrement active dans la maison, notamment pour ce qui était des réparations. Sans vouloir être paranoïaque, je commençais à croire qu'un esprit malin habitait notre maison et prenait un malin plaisir à détraquer nos câbles électriques et notre plomberie.

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    Deux jours après avoir échangé son premier baiser au parc avec Chantal, Charles invita la jeune fille au manoir. Il se faisait une joie de nous la présenter et par la même occasion de lui montrer l'endroit où elle pourrait peut-être habiter.

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    Mais rapidement, les deux jeunes tourtereaux se retrouvèrent en tête à tête, à échanger de longs regards, à se chuchoter des mots doux...

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    C'est alors qu'Alicia, revenant tout juste de la salle de sport, les surprit en train de s'embrasser. Non pas que les jeunes gens voulaient garder leur relation secrète (encore que les parents comprennent bien des choses), mais voir ainsi son frère embrasser impunément une jeune femme dans le salon familial, ce fut un coup dur pour elle.

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    Sur le moment, elle ne dit rien, mais plus tard dans la soirée elle vint me trouver et vida son sac.

    « Non mais franchement, tu as vu ça ? Ils se sont embrassés sans gêne, en plein milieu du salon ! Quel manque de savoir-vivre !

     - Voyons Alicia, c'est ça, d'être jeune et amoureux...

    - Mais tu as vu comment elle s'habille ? Aucune élégance, aucune classe ! Et même son attitude, elle est insupportable !

    - Moi je la trouve plutôt gentille cette petite, et je suis sûr qu'en tant voulu, elle fera une épouse d'héritier tout à fait convenable.

    - Ne me dis pas que le pense vraiment ? Elle ? Devenir une Owlblood ? Mais jamais de la vie ! Elle n'a aucune éducation, ça saute aux yeux ! Et d'ailleurs, je trouve qu'elle a une mauvaise influence sur Charles, il doit rompre avec elle !

    - Alicia je t'en prie, n'exagère pas !

    Alicia fit la moue et s'en alla. Elle ignora superbement son frère toute la soirée. Malgré mon inquiétude, j'espérais que la discussion était close et que cette mauvaise humeur lui passerai.

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    Toutes ces émotions firent presque disparaître la joie d'avoir reçu une promotion !

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    Mais je me trompais. Le lendemain matin, Charles appela Chantal pour lui proposer de venir passer la fin de journée avec lui au manoir, avant d'aller peut-être passer la soirée ailleurs.

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

     Ayant entendu la conversation, Alicia sauta aussitôt sur son frère, et d'une voix acerbe lui dit :

    "Alors, tu vas encore nous ramener ta petite dinde et parader avec, c'est ça ?

    - Non mais Alicia, ça va pas ou quoi ? C'est pas ma petite dinde, on s'...

    - Oui, oui, on sait, on sait : vous vous aimez, vous êtes heureux ! ça c'est vu jusqu'à Sunlit Tides !

    - Et alors, c'est quoi ton problème ?

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    - Et alors c'est pathétique ! Tu ferais mieux de retourner à ton potager et à tes radis !

    - Tu sais ce qu'ils te disent, mes radis ?

    - Non, quoi ?

    - Que si tu étais un peu moins obsédée par ton apparence et ton poids, les mecs arrêteraient peut-être de te prendre pour une courge !"

    C'était tout Charles, ça. Net, franc, direct et sans pitié. Après un silence choqué, Alicia balbutia, les larmes aux yeux, un "JE TE DETESTE !" avant d'aller s'enferme dans leur chambre et de se mettre à pleurer.

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    Alerté par les cris des jumeaux, j'étais cependant arrivé trop tard. Après m'être fait expliquer la situation, j'envoyais Charles au jardin pour être tranquille, et je me fis un point d'honneur de régler cette question.

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    A force de paroles tendres et rassurantes, je réussis à faire sortir Alicia de sa chambre. Nous nous installâmes sur le canapé, et j'entamais la discussion :

    "Alicia, ma tendre, ma jolie, ma fille chérie, que se passe-t-il ?

    - C'est Charles, il...

    - Non. Cette histoire autour de Chantal n'est pas le vrai problème. Qu'y a-t-il vraiment ?

    - Quand je les vois tous les deux ensemble, je me sens tellement malheureuse, et stupide... dit-elle tandis que les larmes revenaient envahir ses yeux.

    - Mais voyons, pourquoi ? A son âge, il est normal que ton frère découvre ces choses-là...

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    - Oui, mais c'est injuste ! C'est moi qui veut trouver l'âme soeur, pas lui ! Lui il veut juste devenir jardinier, et il a déjà quelqu'un à aimer ! C'est pas juste ! Et puis de toute façon, moi je plais à personne, je suis moche...

    - Alicia, je t'interdis de dire ça ! Tu es une très belle demoiselle, et tu es encore jeune ! Toute la différence est là : toi tu cherches l'âme soeur ! Ton frère a juste trouvé quelqu'un à aimer, et qui l'aime, ni plus, ni moins ! Ce n'est absolument pas comparable ! Et je suis sûr qu'un jour, tu trouveras ce quelqu'un de spécial, qui te verras encore plus belle que je ne te vois !"

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    Visiblement, ces paroles remontèrent le moral d'Alicia et apaisèrent un peu sa peine. Je la pris dans mes bras et j'entendis un "Merci, Père" murmuré. Malgré tout, ce que je craignais était arrivé : à partir de ce jour, la relation des jumeaux ne serait plus jamais comme avant.

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    Et cela se vérifia dès le lendemain matin. Bien qu'Alicia semblait aller un peu mieux, la tension entre elle et Charles restait palpable, et ce malgré mes efforts.

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    C'est au milieu de tout ces tourments que nous eûmes une idée plus précise de l'état de Cassandra : elle était enceinte pour la troisième fois ! Ma douce épouse et moi étions aux anges, ce qui n'était pas vraiment le cas de nos enfants qui n'hésitèrent pas à nous sermonner : "Un bébé, à votre âge ? Mais ça n'est pas raisonnable !" "On vous pensait assez grand pour vous protéger !" "Et vous avez pensé à l'enfant ? Si ça se trouve c'est nous qui devrons le prendre en charge !" Il est vrai que cette grossesse inattendue bouleversait un peu nos plans de retraite, mais nous étions sincèrement heureux d'avoir un nouvel enfant en route.

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    J'en profitais d'ailleurs pour re-déclarer ma flamme à l'amour de ma vie de façon ardente et à grands coups de poésie Shakesimienne.

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    Le lendemain, Cassandra invita son petit frère pour lui annoncer la grande nouvelle. Sonia n'était toujours pas revenue. Son départ restait inexpliqué, et ce malgré l'interview musclée qu'avait subi Don Lothario, dernière personne à avoir vu Sonia. Depuis, Alexandre était resté seul, et cela commençait à lui peser.

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    Cassandra lui proposa donc d'emménager chez nous, du moins pour un temps. Alexandre accepta volontiers, pour le plus grand plaisir de son neveu Hamilcar, qui s'empressa de lui raconter le dernier bon mot qu'il avait trouvé.

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    Malgré ce que son frère et moi avions pu lui dire, Alicia s'entêtait à faire du sport. Mais je dois reconnaître que cela portait ses fruits.

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    Pendant ce temps, j'étais complètement gaga devant le ventre de mon épouse. Ce n'était pourtant pas mon premier enfant, mais je débordais déjà d'amour pour lui !

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    Je ne négligeais pas pour autant les autres membres de ma progéniture. Et je veillais d'un oeil de faucon à ce que chacun fasse correctement son travail scolaire, prodiguant volontiers quelques conseils au passage.

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    Mes propres compétences avançaient à grand pas. J'étais désormais un maître en ce qui concernait la peinture, et j'avais déjà réalisé quelques chefs-d’œuvre que la galerie d'art de Willow Creek s'était empressée d'acheter.

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    Malgré la dispute qui avait eu lieu avec sa soeur, Charles invita de nouveau sa chère Chantal au manoir.

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    Mais alors que Charles embrassait sa dulcinée, Cassandra ressentit les premières contractions ! Un nouvel enfant Owlblood allait naître !

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    Et ma Reine de l'Etrange mit au monde une petite fille !

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    En hommage à sa grand-mère disparue, nous décidâmes d'appeler l'enfant Sonia.

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    Et pendant ce temps-là, sans nous avoir consulté ni avoir dit quoi que ce soit à quiconque, Charles décida secrètement de s'engager à passer le reste de sa vie avec Chantal.

    Chapitre 11 : Colère et tremblements

    Et les deux ados filèrent ensuite se bécoter sous la couette... En apprenant cela, je compris mieux pourquoi Charles s'était renseigné auprès de moi sur comment faire crac-crac...


  • Commentaires

    1
    Jeudi 23 Octobre 2014 à 08:28

    Quel bonheur à chaque fois renouvelé de suivre ta petite famille!

    Il faut quand même que j'informe le séduisant Mathoo qu'il ne s'agit probablement pas d'un esprit malin qui rode dans la maison en quête d'objets à casser mais plutôt d'un mignon petit troll des maisons, un peu malicieux. :D

    Voici Charles la corde au cou; une jolie petite Sonia à aimer et Alexandre qui fait son entrée dans le manoir!  Et bien, il y en a du monde sous le toit des Owlblood!

    Alicia a beaucoup de chance d'avoir un papa comme Mathoo.  :)  Que de belle façon il réagit face au sentiment de tristesse de sa fille.  J'ai vraiment beaucoup aimé ce moment.

    Vivement la suite! :D

    2
    Jeudi 23 Octobre 2014 à 11:22

    Je suis ravi que ce chapitre, malgré le temps qu'il a mis à arriver, t'ait plu ! :) Je crois que c'est un des chapitres qui m'a demandé le plus de réflexion au moment de l'écriture. Pour moi qui suis naturellement calme, pas facile d'écrire une dispute !

    Eh oui, je crois que pendant un moment j'ai même tourné à 8 sims dans le foyer ! Mais bon c'est pas facile de gérer tout le monde, et de les empêcher de faire des bêtises !!

    3
    Jeudi 23 Octobre 2014 à 21:10

    Très contente de retrouver tes sims :) pauvre Alicia elle est jalouse, mais si elle avait plus confiance en elle, elle trouverai l'amour j'en suis sur ;) un autre bébé trop bien :) je n'aurai pas choisit un meilleur pénom ;)

    4
    Lundi 12 Janvier 2015 à 14:33

    "- Tu sais ce qu'ils te disent, mes radis ?

    - Non, quoi ?

    - Que si tu étais un peu moins obsédée par ton apparence et ton poids, les mecs arrêteraient peut-être de te prendre pour une courge !"

     

    Ce passage m'a tué XD

    Que de changements ! La famille qui s'agrandit par bien des aspects :) 

    5
    Lundi 12 Janvier 2015 à 16:05

    ça c'est ma personnalité qui ressort, j'ai toujours tendance à désamorcer les moments dramatiques par l'humour. Autant vous dire qu'écrire une dispute sérieuse me demande beaucoup...

    6
    Vendredi 2 Octobre 2015 à 02:17

    Enh bienvenue Sonia ! 
    Les petits coquin Charles et Chantal ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :