• Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    *Mes chères lectrices, mes chers lecteurs*

     

    Nous voici au chapitre 7 des aventures de la famille Owlblood et déjà la 3e génération est enfant ! J'espère que cela ne va pas trop vite pour vous ! Comme vous le savez, ce rythme intense est dû au fait que je n'avais presque pas pris de photos des premières générations. La plupart des photos que vous verrez jusqu'aux chapitres 8 ou 9 sont en fait des "re-créations" : j'ai remis d'anciennes sauvegardes et j'ai recréé les situations, cette fois en prenant les photos nécessaires.

    De ce fait, je n'ai pas joué avec la 5e génération, que j'ai hâte de vous présenter plus en détail, depuis longtemps. Cela explique donc la vitesse à laquelle le temps passe pour ces premières générations. J'espère cependant que malgré cette hâte de ma part vous prenez plaisir à la lecture de leurs aventures, et que comme moi vous vous êtes attachés à cette famille peu ordinaire.

    Le rythme se ralentira après le chapitre 10 je pense, vous pourrez plus amplement profiter des différents membres de la famille.

    Ceci étant dit, retournons à Monte Vista !

     

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    Malgré l'apparence calme et sereine qui émanait du manoir, les jours qui suivirent l'anniversaire de Daphné furent extrêmement chargés pour la famille Owlblood.

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    Dès le premier soir, Albus veilla à l'éducation de sa fille et lui raconta d'anciennes histoires de mages puissants et de sorcières illustres. Bercée par la voix de son père, la petite ne tarda pas à s'endormir...

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    Plus qu'intéressée, Daphné se leva tôt le lendemain matin pour finir l'histoire commencée la veille...

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    L'histoire du jeune sorcier Harry Simmer la passionna tellement qu'elle faillit être en retard pour son premier jour d'école. Ermite, la petite n'était d'ailleurs pas enchantée d'y aller...

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    Alexander, fidèle à lui-même, continuait jour après jour à se faire connaître des citoyens de Monte Vista. Et cela ne fut pas en vain...

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    Le lendemain de l'anniversaire de sa petite-fille, Alexander fut en effet élu Dirigeant du Monde libre, et réalisa son Souhait à Long Terme ! Lui, l'orphelin de Midnight Hollow rejeté de tous, avait réussi en une vie d'efforts à se faire apprécier des autres Sims et à les convaincre que finalement, la magie n'était pas si mauvaise que cela...

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    Au retour de l'école, une surprise attendait Daphné. Sa maman lui apprit qu'elle allait avoir un petit frère ou une petite soeur ! En effet, craignant que leur fille ne grandisse seule, Bianca et Albus avaient décidé d'avoir un deuxième enfant. Daphné était émerveillée par ce petit être à venir.

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    Plus tard dans la soirée, Alexander sentit un changement en lui. C'était son anniversaire, il allait devenir senior ! Après la longue vie qu'il avait eu, il n'était pas triste de voir arriver cette période de sa vie.

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    C'est donc sereinement qu'il devint un vieil homme élégant. Avec trois fils et deux petits-enfants, il s'était constitué une belle famille !

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    Emilia fit rapidement comprendre à son mari que ses cheveux poivre et sel ne lui déplaisaient pas, bien au contraire...

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    Les jours qui suivirent furent plus tranquilles. Daphné surveillait de près la grossesse, et à mesure que le ventre de sa mère s'arrondissait son impatience augmentait.

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    Emilia continuait à créer des inventions toujours plus surprenantes, et à les vendre à prix d'or au dépôt-vente de Monte Vista.

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    Alexander, soucieux de garder la forme malgré son âge, se mit à fréquenter la salle de gym municipale. Les débuts furent pour le moins... laborieux...

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    Les jeunes parents révisaient leur leçon de préparation en vue de l'accouchement.

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    Daphné se découvrit également un intérêt pour la nature : roches, minerais, papillons, plantes... Tout cela semblait fortement l'intéresser. Elle se plaisait à faire la chasse aux papillons qui voletaient autour du manoir.

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    Il y avait aussi des moments moins amusants, comme les devoirs. Exigeant avec sa fille comme son père l'avait été avec lui, Albus lui prêtait volontiers main-forte dans son apprentissage.

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    Et c'est par un soir de pleine lune que le bébé se décida à naître.

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    Albus, de nouveau, oublia tout principe et paniqua. Heureusement que sa mère était là pour le rappeler à la réalité et lui dire d'emmener la future maman à l'hôpital !

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    "Dis mamie, il arrive quand mon petit-frère ou ma petite soeur ? Et tu crois qu'il aura des pouvoirs, comme moi ?

    - ça ma chérie il faut attendre pour le savoir !"

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    Pour calmer l'impatience de sa petite-fille, Alexander lui raconta à son tour la suite des aventures de Harry Simmer contre le méchant Voldesim.

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    Malgré son agitation, Daphné finit tout de même par s'endormir. Son grand-père déposa un baiser sur son front, et sortit de la chambre à pas feutrés...

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    Ce ne fut que tard dans la nuit que Bianca et Albus revinrent avec leur deuxième enfant : un fils ! Ils décidèrent de l'appeler Nathanaël (à ne pas confondre avec un certain Nathaniel, hein...). Ce jeune garçon était lui aussi un sorcier, et se montrait comme allergique à la nature. A peine né et déposé dans les bras de son père, il se rendormit. Ses parents en conclurent donc qu'il avait le sommeil lourd.

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    Alexander se précipita au deuxième étage pour prendre dans ses bras ce petit-fils nouveau-né. Lorsqu'il vit son petit-fils, il sentit monter en lui une joie immense et une grande fierté.

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    Le lendemain matin, à peine réveillée, Daphné se leva et courut découvrir son petit-frère. Malgré son côté ermite, qu'elle était heureuse d'avoir un frère ! Et elle le trouvait tellement mignon ! Elle se voyait déjà le câliner, le bisouter, le chouchouter...

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    Et tout recommença. Les biberons...

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    Les couches à changer et les petites attentions...

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

    A tel point qu'Hubert, revenu du pensionnat, passa presque inaperçu. Heureusement, ses parents achetèrent tout de même un gâteau pour célébrer son anniversaire.

    Chapitre 7 : Mes joyaux, ce sont mes enfants.

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 6 Août 2014 à 20:34

    Bienvenue Nathanaël ! Impossible de s'y méprendre, il n'y a qu'un seul et unique Nathaniel ;-)
    L'enchaînement des épisodes ne me gêne pas, j'ai ainsi le plaisir de te lire régulièrement.
    Allez ! Vite la suite !

    2
    Jeudi 7 Août 2014 à 12:00

    Bienvenue au petit prince décidément je suis toujours gaga devant la belle Daphné ! Bravo a Alexander pour la réalisation de son souhait à long terme. Et joyeux anniv à lui il reste charmant ;) Et moi non plus ça ne me dérange pas même si je prend du retard je finit toujours par le rattraper :)

    3
    Vendredi 8 Août 2014 à 18:12

    Daphné et Nathanaël, quel plaisir!  Je me réjouis déjà de découvrir la bouille de bambin puis d'enfant ce nouvel Owlblood!  Il me faut dès lors avouer que le rythme de ces premiers chapitres ne me déplaît en aucun cas: trop impatiente, je suis toujours d'en connaître la suite!

    A vrai dire, je n'apprécie pas du tout la mine, les mimiques d'Hubert, je suis tellement soulagée que ce soit Albus l'héritier! :D  

    Une petite pensée "tristoune" malgré tout pour Alexander qui entame la dernière ligne droite de son existence.  Sa présence emplit tellement l'histoire!  Idem pour la belle Emilia, il ne me tarde pas de les voir disparaître.

    C'était encore un bien doux chapitre, tellement bien illustré.  J'aime tout particulièrement les couleurs de celles où Daphné joue avec les papillons et la nuit de pleine lune qui se reflète.

    Merci pour ce beau moment! :)

    4
    Samedi 9 Août 2014 à 15:49

    Merci à vous pour votre fidélité ! :)

    Bon, tant mieux si les évènements ne s'enchainent pas trop vite, me voilà rassuré.

    Il est vrai que Daphné est toute jolie, et la revoir bambine puis enfant c'est assez... émouvant ! ^^ Elle me fait un peu penser à sa grand-mère, Emilia : l'unique descendante féminine entourée uniquement de garçons ! Je crois d'ailleurs que mon jeu a tendance à privilégier les garçons, je ne sais pas pourquoi...

    Quant au petit Nathanaël... ma foi, vous verrez bien quand la suite arrivera ! :D

    5
    Samedi 16 Août 2014 à 00:09

    et de deux les enfants se succèdent en cette demeure, la belle Daphnée et son frère Nathanael, je suis curieuse de voir sa bouille aura t il les cheveux roux comme les mâles de cette famille ou bien ? j'aime les images de lecture auprès de Daphnée dans le lit que c'est bon de savoir les enfants choyés ♥, tiens un revenant avec Hubert il est vraiment arrogant ou est ce l'effet qu'il me fait ? Merci pour cet Instant ici, belle soirée passionnément sim ♥

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :